fish-chicken-pig-cow-dog-web

Si vous croyez qu’il est mal de faire souffrir les animaux, vous croyez déjà au véganisme.

Philosophie

Est-ce mal de faire souffrir les animaux inutilement?

Voici le problème: Lorsque nous vivons de façon non-végane, nous causons inutilement de la souffrance aux animaux! S’il vous plaît, pensez-y. Lorsque nous vivons de façon non-végane, nous causons inutilement de la souffrance aux animaux. Nous ne vivons pas en fonction de nos propres valeurs ni ne respectons le droit intrinsèque des animaux en tant qu’êtres sentients, de ne pas être utilisés comme des ressources.

Ayant exploité les animaux de différentes façons (nourriture, vêtements, divertissement, etc.) pendant des milliers d’années, nous savons maintenant que nous pouvons vivre bien et en santé sans aucune utilisation animale! Et cela est merveilleux, parce que l’utilisation des animaux a toujours comme conséquences la souffrance, et des morts non-nécessaires.

Nous tuons 1+ trillion* d’animaux par année, principalement pour la nourriture. C’est 1,000,000,000,000 animaux par année. Et ainsi que vous pouvez l’imaginer, les processus utilisés pour transformer des êtres vivants sensibles en produits, impliquent de la violence et des douleurs atroces qui vont bien au-delà de ce que de simples mots peuvent décrire.

Est-ce qu’une diète végétarienne (incluant produits laitiers et oeufs) est la solution?

Bien souvent, les gens croient que la façon de respecter les animaux consiste à adopter une diète végétarienne (pas de chair/”viande”)  sans toutefois tenir compte que:

  • Les poules pondeuses naissent dans des couvoirs où les poussins mâles (lesquels représentent 50% de la totalité des poussins) sont tués à la naissance parce qu’ils n’ont pas la capacité de produire des oeufs et donc sont considérés “sans valeur” et “non-rentable”. Cette réalité est une des raisons pour laquelle l’élevage des poules de basse-cour n’est pas une solution.

poussins industrie ovocole

  • Sur les fermes, les vaches “laitières” sont exploitées pour leur capacité à produire du lait. Elles sont inséminées de force, maintenues enceintes leur vie entière car, comme tous les mammifères, elles doivent donner naissance pour produire du lait. Les veaux mâles (50% des veaux qui naissent) sont tués peu de temps après leur naissance parce qu’ils n’ont pas la capacité de produire du lait et donc sont considérés “sans valeur” et “non-rentable”.  On interdit aux veaux femelles de boire le lait de leurs mères, pour que celui-ci soit vendu sous forme de produits laitiers. Donc les veaux mâles sont tués, et les veaux femelles sont séparées de leurs mères jusqu’à ce qu’elles soient assez âgées pour être inséminées, et le cycle infernal recommence. La production laitière nécessite  l’exploitation du système de reproduction féminin et la rupture du lien mère-bébé. Et toute cette souffrance pour un produit que les humains n’ont pas besoin de consommer.  Cela est une des raisons pour laquelle les produits laitiers bio ou dit “humains/éthiques” ne sont pas la solution.

veaux industrie laitiere

  • Les poules “pondeuses” et les vaches “laitières” sont toutes abattues, sans exception, lorsque leur productivité diminue et qu’elles sont considérées moins “rentable”.
  • Une diète végétarienne signifie de ne pas consommer de chair/”viande”, toutefois la chair/”viande” n’est qu’une partie du problème. Contrairement  à la croyance populaire, il n’y a aucune différence, sur le plan moral, entre consommer la chair d’un animal ou consommer tout autre produit de source animale, ou par ailleurs, tout autre utilisation animale — tous impliquent de causer inutilement de la souffrance aux animaux.

Est-ce que les produits d’animaux bio ou dit “éthiques” sont la solution?

En plus de penser, faussement, que la façon de respecter les animaux consiste à adopter une diète végétarienne, les gens croient que respecter les animaux signifie acheter des produits d’animaux élevés “en liberté” ou “nourris à l’herbe”, ou bio, tels la viande, les oeufs et le lait bio. Les produits d’animaux sont tous commercialisés dans le but de paraître plus “éthiques/humains” mais des recherches révèlent qu’ils impliquent des souffrances énormes, y compris la mise à mort des poussins mâles et des veaux mâles ainsi que tous les autres animaux  lorsqu’ils ils deviennent moins “rentable”) . Tous les produits d’origine animale impliquent de faire souffrir inutilement les animaux. Ainsi, rechercher des produits d’animaux “éthiques/humains” (qui en soi n’existent pas) est, en réalité, essayer de trouver une bonne façon de faire la mauvaise chose. Au lieu de rechercher  des produits d’animaux “éthiques/humains”, canalisez votre souci et respect pour les animaux vers le véganisme.

produits-d-animaux-ethiques-humains

Quelle est la solution?

La solution, si nous croyons qu’il est mal de faire souffrir les animaux en absence de nécessité, est de devenir végane. Nous pouvons vivre bien, et en santé, sans utiliser les animaux. En fait, cela est non seulement possible, cela est facile et merveilleux.

Alimentation

Utiliser les animaux pour se nourrir est complètement non-nécessaire. Les humains peuvent facilement obtenir leur nutriments à partir de végétaux (et autres sources non-animales).

Ce que les véganes ne mangent pas:

  • Viande (incluant poissons et fruits de mer)
  • Produits laitiers
  • Oeufs
  • Miel
  • Autres produits de source animale/sous-dérivés

Ce que les véganes mangent:

  • Céréales (avoine, blé, riz etc.)

Grains Web

  •  Légumineuses (fèves, lentilles, etc.)

Legumes Web

  •  Légumes

Vegetables Web

  • Fruits

Fruits Web

  • Noix, graines, champignons

Nuts, Seeds, and Mushrooms

“Le régime alimentaire végétalien inclut les produits céréaliers, les fruits, les légumes, les légumineuses (haricots, lentilles, pois secs), les graines et les noix. Il exclut la viande, le poisson, la volaille, les produits laitiers, les oeufs et les produits qui contiennent ces aliments ou tout produit d’origine animale.

Le régime alimentaire végétalien offre de nombreux bienfaits potentiels pour la santé, tels qu’un risque plus faible d’obésité, de maladies du coeur, d’hypertension artérielle, de diabète de type 2 et de certains types de cancers. D’autres bienfaits incluent des taux moins élevés de cholestérol sanguin et un risque plus faible de calculs biliaires et de problèmes intestinaux. Ce modèle d’alimentation demande un peu plus de planification. Les végétaliens doivent s’assurer que leur alimentation leur fournit suffisamment de nutriments tels que les protéines, le fer, le zinc, le calcium, la vitamine D, la vitamine B12 et les acides gras oméga-3. Une alimentation végétalienne bien planifiée permet de combler tous ces besoins en nutriments. Elle est sans danger et saine pour les femmes enceintes ou qui allaitent, pour les bébés, les enfants, les adolescents et les personnes âgées.” Les Diététistes du Canada

Non seulement les aliments d’origine animale ne sont pas nécessaires pour avoir une santé humaine optimale, de nombreuses études démontrent que les aliments d’origine animale sont préjudiciables à la santé des humains. Les véganes obtiennent leur nutrition exclusivement à partir de source non-animale, et les aliments ne manquent aucunement en saveurs, textures ou variétés. Au contraire, nombre de véganes affirment qu’elles/qu’ils jouissent d’une alimentation qui contient encore davantage de saveurs, de textures et de variétés depuis qu’elles/ils sont devenuEs véganes.

Cliquez ici pour en apprendre davantage à propos des groupes alimentaires végétaliens et ici à propos de la nutrition.

Vêtements

Utiliser les animaux pour nous vêtir est absolument non-nécessaire. En plus de ne pas manger des produits d’origine animale, les véganes ne portent pas de produits d’origine animale.

Clothing Web

Ce que les véganes ne portent pas:

  • Peau (fourrure, cuir, etc.)
  • Fibres animales (angora, cachemire, mohair, soie, laine, etc.)
  • Plumes (duvet etc.)
  • Tout autre produit d’origine animale

Ce que les véganes portent:

  • Bambou
  • Coton
  • Chanvre
  • Jute
  • Lin
  • Microfibre
  • Nylon
  • Cuir synthétique
  • Polyester
  • Rayonne
  • Satin
  • Suédine

Divertissement et Tout Autre Utilisation

Entertainment and All Other Purposes

Utiliser les animaux comme divertissement, ou à toute autre fin, est complètement non-nécessaire. En plus de ne pas manger et porter des produits d’animaux, les véganes n’approuvent pas l’utilisation des animaux pour le divertissement (ex: cirques, zoos, courses de chevaux, parcs marins etc.) À première vue, utiliser des animaux pour le divertissement peut paraître inoffensif, mais ça ne l’est pas; et même si les conditions dans lesquelles ces animaux se retrouvent font qu’ils ne souffrent pas physiquement, cela n’est pas sans leur causer de tort — être utiliséE comme source de divertissement viole le droit intrinsèque de tout être de pas être utiliséE en tant que ressource.

Beaucoup de gens se plaisent à imaginer un tableau idyllique où l’on voit des animaux utilisés pour la nourriture, les vêtements, le divertissement, les expériences en laboratoire, ou tout autre utilisation, et qui ne semblent pas souffrir, sans tenir compte en premier lieu, du mal inhérent associé à l’utilisation des êtres sentients en tant que ressources. Utiliser des êtres humains ou non-humains est en soi un acte préjudiciable. Nous ne le tolérons pas pour les humains, de là l’abolition de l’esclavage fondée sur l’entité raciale. Ainsi nous ne devrions pas le tolérer pour les êtres non-humains puisque l’espèce n’est pas une raison moralement justifiable pour ignorer l’intérêt d’un autre être sentient à ne pas être exploité.

Prochaine étape

Devenez végane. Il est facile de devenir végane (bien plus que vous le pensez!) et merveilleux. Et si vous croyez qu’il est mal de faire souffrir les animaux, être végane est la seule façon de vivre selon vos valeurs.

Bien qu’être végane signifie ne pas manger ni porter des produits d’animaux, être végane n’est pas une question de ne pas manger ceci ou ne pas porter celà, ou une liste de faire ou ne pas faire. C’est une question de rendre justice aux animaux dans nos actions.

Cliquez ici pour apprendre comment devenir végane.


S’il vous plaît vous inscrire pour recevoir les bulletins électroniques de La Société Végane Abolitionniste. Si vous avez des questions, s’il vous plaît Contacter TAVS.


* La statistique “1+ trillion d’animaux par année” démontre probablement un chiffre trop bas. Ce chiffre inclut l’ensemble des animaux marins et terrestres, et la statistique provient d’ici. (S’il vous plaît notez que nous n’appuyons pas fishcount.org.uk.)

* Les photos “Ce que les véganes mangent” sont une courtoisie de: 2014 the Simple Veganista. Tous droits réservés. Utilisées avec permission à partir du site web The Simple Veganista.